Soigner les plaies avec l’aloe vera

Vous êtes dans votre cuisine en train de préparer le dîner et vous vous coupez le doigt, que faites-vous? Vous courez certainement vers l’armoire à pharmacie de la salle de bain pour récupérer du sparadrap et de l’eau oxygénée, et si on vous disait que l’aloe vera est une alternative encore plus efficace pour soigner les plaies. Il serait même considéré comme une solution-miracle pour suturer les petites plaies.

On ne va certainement pas vous refaire toute l’histoire de l’aloe vera, c’est quand même la plante la plus populaire dans le milieu de la médecine des plantes. Connue pour ses innombrables vertus, l’aloès s’utilise depuis plus de 5000 ans à des fins cosmétiques et a depuis plus d’une vingtaine d’années largement envahi nos produits de beauté quotidiens : shampoing, gel douche, crèmes de soin… Mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas là et l’aloès peut également jouer un rôle anti-inflammatoire et cicatrisant qui accélère la guérison. Il permet notamment de guérir les blessures légères : brûlures, abrasions (écorchures dues à un frottement répété, d’un vêtement par exemple) et plaies.

Comment suturer une plaie avec de l’aloès?

Avant tout, il faut extraire le latex de la plante qui peut s’avérer toxique. Pour cela, coupez une tige d’aloes, tranchez-la dans le sens de la longueur et laissez couler le liquide jaune pendant environ 2 min. Ensuite, dégagez le gel de la fibre et coupez un morceau qui permettra de recouvrir la plaie. Posez-le sur une compresse sans aucune autre forme de préparation, l’aloès s’utilise brut. Placez le pansement directement sur la plaie, et collez bien les rebords afin qu’il ne s’échappe. Laissez reposer 12h. Au bout de ce laps de temps, retirez le pansement. Vous verrez que l’aloes, qui possède des propriétés émollientes, ramollit et adoucit la peau, aura déposé sur la plaie une fine pellicule protectrice. Laissez alors votre plaie à l’air pour qu’elle sèche. Recommencez la même opération autant de fois que nécessaire.

L’aloès accélère nettement la guérison : alors qu’avec un traitement conventionnel une plaie demanderait plus d’une semaine pour cicatriser, avec l’aloès il ne suffit que d’un jour ou deux!

Voilà qui est dit, à la prochaine plaie essayez l’aloe vera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *